bayernforumfan-fr.com

Le forum non-officiel des fans du Bayern. Retrouvez toutes les news, transfert, interviews, résumés de matchs et fiches de joueurs de ce club mythique
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 [Staff] Uli #Hoeneß

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 19 ... 33, 34, 35
AuteurMessage
King Kahn



Messages : 14945
Date d'inscription : 02/03/2011

[Staff] Uli #Hoeneß  - Page 35 Empty
MessageSujet: Re: [Staff] Uli #Hoeneß    [Staff] Uli #Hoeneß  - Page 35 EmptyVen 30 Aoû - 21:08

[Staff] Uli #Hoeneß  - Page 35 EDNtGd7X4AA_DCu
Revenir en haut Aller en bas
David - Villa

David - Villa

Messages : 19842
Date d'inscription : 25/08/2010

[Staff] Uli #Hoeneß  - Page 35 Empty
MessageSujet: Re: [Staff] Uli #Hoeneß    [Staff] Uli #Hoeneß  - Page 35 EmptyJeu 19 Sep - 20:27

Hoeness furieux contre Ter Stegen et la presse allemande

Uli #Hoeness, le président du Bayern, a très peu goûté aux récentes déclarations de Marc-André Ter Stegen concernant le rôle de N°1 en Allemagne.

Marc-André Ter Stegen, le gardien allemand du Barça, monte en puissance depuis plusieurs mois. Il ne cesse de progresser, et il l'a confirmé mardi en stoppant un pénalty lors du match de Ligue des Champions contre le Borussia Dortmund. Il est brillant, mais aussi ambitieux.

Entre #Neuer et Ter Stegen, la guerre est déclarée
Jugeant que ses prestations sont suffisamment convaincantes pour le propulser en tant que numéro un de la Mannschaft, l'ex-portier de Borussia M'Gladbach avait clamé lors de la dernière trêve internationale qu'il lorgnait sur le rôle de Manuel #Neuer. Tout en exprimant son respect envers ce dernier, il a affirmé qu'il ne se voyait pas rester dans son ombre éternellement et qu'il va batailler pour devenir titulaire. Ces déclarations ont fait les choux gras de la presse d'Outre-Rhin. Dans un pays où la guerre des gardiens a souvent animé les débats et agité le microcosme, avec notamment les duels Illgner-Kopke et Lehmann-Kahn par le passé, les journaux locaux n'ont pas manqué de jeter de l'huile sur le feu en décrétant le début d'une grande rivalité.

"La fédération ne doit pas laisser Ter-Stegen parler ainsi"
Ce tapage médiatique n'a pas été très bien accueilli du côté de Munich. Mercredi soir, après le match de Ligue des Champions entre le Bayern et l'Etoile Rouge, le président bavarois Uli #Hoeness est monté au créneau et exprimé son mécontentement. "C'est une blague ! Mais je pense que la façon dont la presse munichoise traite de ce sujet n’est pas acceptable, a-t-il lâché sur un ton furieux en zone mixte. La presse ouest-allemande soutient extrêmement Marc-André. Comme s'il avait déjà remporté 17 Coupes du Monde. Et je ne vois pas le soutien de la presse sud-allemande à Manuel. Il n'est pas acceptable de présenter un tel sujet au public. Il (ter Stegen) ne doit pas faire de revendications. Pour les gardiens, c'est différent des autres joueurs, car vous ne pouvez pas changer constamment".

L'homme fort du Bayern a indiqué ensuite qu'il espérait que la fédération allemande n'entrera pas dans ce jeu-là et qu'elle affichera son soutien envers #Neuer. "La hiérarchie doit être claire et aujourd'hui elle l'est: Manuel Neuer est le numéro un. Il est le meilleur gardien du monde depuis de nombreuses années, a estimé #Hoeness. Il a été blessé pendant un certain temps, mais il était clair que lui seul pouvait être le numéro un lorsqu'il retrouverait sa meilleure forme. Et il l'a maintenant. Je m'attendais à plus de soutien de la part de la fédération. Nous avons toujours des problèmes avec le DFB. D'abord le retrait de nos trois joueurs (#Hummels, #Boateng, #Müller) et maintenant la même chose avec Manuel #Neuer. Ce n'est pas normal de permettre à un coéquipier de parler en public d'un sujet dont il ne doit discuter qu'avec Jogi Löw".

goal.jpg


[Staff] Uli #Hoeneß  - Page 35 161421davidvillabyhatemdzd4d7pn9
Revenir en haut Aller en bas
David - Villa

David - Villa

Messages : 19842
Date d'inscription : 25/08/2010

[Staff] Uli #Hoeneß  - Page 35 Empty
MessageSujet: Re: [Staff] Uli #Hoeneß    [Staff] Uli #Hoeneß  - Page 35 EmptyLun 21 Oct - 21:03

Uli #Hoeneß à propos de la situation de #Müller: "Il y a quelques mois, les gens voulaient faire des transferts coûteux. Maintenant que #Coutinho est là, les mêmes gens demandent pourquoi #Müller ne joue pas. Il était clair que quand #Coutinho arriverait, ce serait difficile pour #Müller. "


[Staff] Uli #Hoeneß  - Page 35 161421davidvillabyhatemdzd4d7pn9
Revenir en haut Aller en bas
David - Villa

David - Villa

Messages : 19842
Date d'inscription : 25/08/2010

[Staff] Uli #Hoeneß  - Page 35 Empty
MessageSujet: Re: [Staff] Uli #Hoeneß    [Staff] Uli #Hoeneß  - Page 35 EmptyLun 21 Oct - 21:05

#Hoeneß poursuit sur #Müller / #Coutinho: "Thomas peut très bien jouer au poste de Coutinho, mais Coutinho ne jouerait plus. Müller sur l'aile?" Oh, il ne joue pas bien, tout le monde le sait. Il n'aime pas ça non plus."

Smile


[Staff] Uli #Hoeneß  - Page 35 161421davidvillabyhatemdzd4d7pn9
Revenir en haut Aller en bas
David - Villa

David - Villa

Messages : 19842
Date d'inscription : 25/08/2010

[Staff] Uli #Hoeneß  - Page 35 Empty
MessageSujet: Re: [Staff] Uli #Hoeneß    [Staff] Uli #Hoeneß  - Page 35 EmptyJeu 31 Oct - 22:34

#Hoeneß: "Le professionnalisme d'Oliver #Kahn m'a impressionné. Nous avons eu des discussions très approfondies. Il y a 5, voire 10 ans, je ne pouvais pas l'imaginer dans cette situation. Au début, il m'a dit qu'il ne pouvait pas l'imaginer, mais une semaine plus tard, il m'a appelé et m'a dit: nous devrions peut-être parler avec plus de détails."


[Staff] Uli #Hoeneß  - Page 35 161421davidvillabyhatemdzd4d7pn9
Revenir en haut Aller en bas
Lahm

Lahm

Messages : 12936
Date d'inscription : 03/09/2010

[Staff] Uli #Hoeneß  - Page 35 Empty
MessageSujet: Re: [Staff] Uli #Hoeneß    [Staff] Uli #Hoeneß  - Page 35 EmptyVen 1 Nov - 18:47

Le temps d’Uli #Hoeness à la tête du Bayern arrive bientôt à son terme, l’iconique dirigeant allemand va bientôt céder sa place. L’ancien joueur et international allemand s’est longuement exprimé auprès du magazine allemand « 51 » sur sa situation, sur son passé, mais aussi sur l’avenir du club :

Uli #Hoeness a d’abord expliqué que même s’il ne sera pas 100% dédié au club, si le Bayern a besoin d’aide, il sera là :

« S’ils ont besoin de mes conseils, je suis ici. S’ils n’en ont pas besoin, c’est bon signe. J’ai hâte de passer plus de temps avec mes petits-enfants. J’ai d’autres activités et ma vie est totalement équilibré. Je ne vais pas rester assis à côté du téléphone à attendre que quelqu’un appelle »

Sur Oliver #Kahn qui va bientôt prendre ses fonctions au sein du board munichois :

« Le développement d’Oliver Kahn m’a impressionné. Nous avons eu des discussions très approfondies. Il y a 5, voir 10 ans, je ne pouvais pas l’imaginer dans cette situation. Au début, il a dit qu’il ne pouvait pas l’imaginer, mais une semaine plus tard, il m’a appelé et m’a dit : nous devrions rentrer dans les détails »

#Hoeness a aussi parlé de sa plus grosse erreur au sein de sa carrière :

« Ma plus grande erreur a été mon problème fiscal. Je le regrette profondément, et les critiques à ce sujet étaient justifiées. Je suis simplement reconnaissant à ma famille, qui a été un grand soutien. À cette époque, j’ai pu beaucoup réfléchir et j’ai beaucoup appris à propos de la vie »

Sur la possibilité que le Bayern franchisse le cap des 100 millions d’euros sur un transfert :

« Une telle somme serait financièrement abordable. Mais je ne pense pas que cela se produira si on agit assez intelligemment »

Uli #Hoeness est donc passé à la case confession avec cette interview, on sent que le dirigeant allemand attend avec une certaine hâte de prendre du temps pour lui, n’oublions pas que l’allemand est entré au staff du club en 1979 a la fin de sa carrière, avant de devenir président du club en 2009 succédant à Franz #Beckenbauer. @FM
Revenir en haut Aller en bas
King Kahn

King Kahn

Messages : 14945
Date d'inscription : 02/03/2011
Age : 26

[Staff] Uli #Hoeneß  - Page 35 Empty
MessageSujet: Re: [Staff] Uli #Hoeneß    [Staff] Uli #Hoeneß  - Page 35 EmptyVen 15 Nov - 20:18

C'est la fin pour notre Uli merci pour tout, sans lui le Bayern ne serai sans doute pas ce qu'il est. Merci pour tout.
Revenir en haut Aller en bas
David - Villa

David - Villa

Messages : 19842
Date d'inscription : 25/08/2010

[Staff] Uli #Hoeneß  - Page 35 Empty
MessageSujet: Re: [Staff] Uli #Hoeneß    [Staff] Uli #Hoeneß  - Page 35 EmptyDim 17 Nov - 14:50

Hoeness remplacé par Hainer

Changement au Bayern Munich, où Uli #Hoeness n'est plus le président du club bavarois. Il a été remplacé ce vendredi par Herbert #Hainer, l'ancien patron d'Adidas.

Une page se tourne au Bayern Munich. Après quarante ans passés au club, Uli #Hoeness quitte le prestigieux club bavarois. Son départ a été ce vendredi à l'issue de l'assemblée générale annuelle, effectuée à l'Olympiahalle et devant plus de 12000 personnelles. Le charismatique dirigeant (67 ans) s'en va à la retraite et laisse sa place à Herbert #Hainer.

La nomination de ce dernier n'est pas une surprise. Il était le favori depuis plusieurs mois. Comme son prédécesseur, Hainer (65 ans) est un ancien footballeur, mais il est aussi et surtout connu pour avoir œuvre de très longues années à la tête de la célèbre marque Adidas. Il y a passé près de quatre décennies, occupant entre autres le rôle de président. Il a quitté ensuite l'entreprise en 2016, après avoir notamment contribué aux gains colossaux réalisés par la firme à trois bandes.

Hainer travaillera avec Rummenigge jusqu'en 2021

Depuis trois ans, #Hainer siégeait au conseil de surveillance du Bayern Munich. C'est là qu'il a fait connaissance de #Hoeness et que ce dernier l'a adoubé en tant que futur patron du club. Le nouvel homme fort du Bayern génère désormais beaucoup d'attentes, surtout que le club ne traverse pas vraiment sa période la plus faste, même s'il sur le plan économique les résultats de 2019 sont très encourageants. Sa cohabitation avec Karl-Heinz #Rummenigge sera également scrutée de près, bien qu'elle ne devrait pas durer longtemps vu l'ancien Ballon d'Or compte également partir en 2021. Un certain Oliver #Kahn lorgne sur sa fonction.

Orange Sport


[Staff] Uli #Hoeneß  - Page 35 161421davidvillabyhatemdzd4d7pn9
Revenir en haut Aller en bas
David - Villa

David - Villa

Messages : 19842
Date d'inscription : 25/08/2010

[Staff] Uli #Hoeneß  - Page 35 Empty
MessageSujet: Re: [Staff] Uli #Hoeneß    [Staff] Uli #Hoeneß  - Page 35 EmptyDim 17 Nov - 14:57

Ce vendredi soir, Uli #Hoeness quitte la présidence du Bayern Munich après quarante ans de « règne ». Retour sur les dates importantes qui ont marqué ses mandats.

1er mai 1979 :
Sa carrière de joueur interrompue par une blessure, Hoeness hérite à 27 ans du poste de « manager » du club. « Le premier jour, je suis rentré chez moi au bout de deux heures, il n'y avait rien à faire ! ». Le club, qui venait de remporter trois coupes d'Europe des clubs champions consécutivement (1974-15-16), comptait 20 employés, pour un chiffre d'affaires de 12 millions de DM (6 millions d'euros).

17 février 1982 :
L'avion privé que Hoeness a emprunté entre Munich et Hanovre s'écrase dans un champ. Les trois autres occupants sont tués. Il est le seul survivant. « Je dormais sur le siège arrière droit. Hasard total. A une autre place, je n'aurais pas survécu ».

1er juillet 1984 :
Le manager Hoeness vend son attaquant vedette Karl-Heinz Rummenigge à l'Inter Milan pour 12 millions de DM, une fortune à l'époque. Il éponge avec cette somme les dettes du club, qui n'en aura plus jamais depuis cette date. « Le début de l'ascension économique du Bayern », retient-il.

14 février 2003 :
Sous l'impulsion de Hoeness, la section professionnelle du FC Bayern est séparée du club et transformée en société par actions (AG), dont 90% sont détenues par le club et 10% par Adidas.

Juillet 2007 :
En recrutant le jeune attaquant français de Marseille Franck #Ribéry, #Hoeness réussit un coup de maître. Deux ans plus tard, il lui adjoint Arjen #Robben: le duo va porter le Bayern pendant sa décennie dorée des années 2010.

27 novembre 2009 :
#Hoeness quitte son poste de manager et succède à Franz #Beckenbauer à la présidence du club.

25 mai 2013 :
En gagnant la Ligue des champions, le Bayern réussit l'unique triplé de son histoire. Il avait déjà remporté la compétition européenne sous le règne de #Hoeness, en 2001.

2 juin 2014 :
Condamné pour fraude fiscale dans ses affaires privées, #Hoeness entre en prison et abandonne ses fonctions au Bayern. Il en ressortira en février 2016. En novembre, il est triomphalement réélu à la présidence par l'Assemblée générale.

18 mai 2019 :
Grâce à une large victoire face à Francfort (5-1), le Bayern Munich remporte la Bundesliga pour la septième fois consécutive. C’est le dernier titre qu’Uli Hoeness remporte avec son club de cœur.

15 novembre 2019 :
Le vieux lutteur s'apprête à présider sa dernière assemblée générale, où doit être élu son successeur Herbert Hainer, ancien PDG d'Adidas. Il restera cependant au conseil de surveillance.

Sport24


[Staff] Uli #Hoeneß  - Page 35 161421davidvillabyhatemdzd4d7pn9
Revenir en haut Aller en bas
David - Villa

David - Villa

Messages : 19842
Date d'inscription : 25/08/2010

[Staff] Uli #Hoeneß  - Page 35 Empty
MessageSujet: Re: [Staff] Uli #Hoeneß    [Staff] Uli #Hoeneß  - Page 35 EmptyDim 17 Nov - 15:04

Bénéfice record au départ d’Uli Hoeness

Après le départ d’Uli #Hoeness de la présidence du Bayern Munich, le club allemand présente un chiffre d’affaires record de 750,4 millions. Au terme de son discours, #Hoeness a été ovationné par les munichois présents.

Après 40 ans de règne, Uli Hoeness a quitté vendredi à 67 ans comme prévu la présidence du Bayern Munich, alors que le club enregistre un nouveau bénéfice record pour l’exercice 2018-2019.

Le candidat qu’il avait adoubé pour lui succéder, l’ancien PDG d’Adidas Herbert #Hainer, a été élu sans surprise par l’immense majorité des quelque 6.700 membres présents du club (79 voix contre), lors d’une assemblée générale où les résultats financiers de l’année ont été présentés : un chiffre d’affaires historique de 750,4 millions d’euros (en progression de 93 millions sur un an) et un bénéfice après impôts également record de 52,5 millions.

Sur le plan sportif, le Bayern a eu un début de saison chaotique, avec le limogeage du coach Niko #Kovac le 3 novembre. Le président du directoire du club Karl-Heinz #Rummenigge a profité de l'Assemblée générale pour annoncer que l’ex-adjoint de Kovac, Hansi #Flick, entraîneur par intérim, était prolongé « jusqu’à Noël et peut-être au-delà ».

Dans son discours de candidature, M. #Hainer s’est inscrit très clairement dans la philosophie de son prédécesseur : « Notre but ultime n’est pas de gagner toujours plus d’argent », a-t-il lancé, « le FC Bayern, c’est le sport, c’est une patrie, c’est la Bavière, c’est notre âme et à cette âme, nous devrons toujours rester fidèles ».

« Nos succès ne doivent pas se faire au détriment de notre identité », a-t-il insisté, promettant de conserver « l’équilibre entre des comptes en bonne santé, le succès sportif et nos racines bavaroises ». Le Bayern a construit sa prospérité sur ses forces propres, refusant toujours l’entrée dans son capital d’un mécène ou d’un investisseur unique.

« Voilà, j’ai fini ! »

Lorsque Uli #Hoeness avait été nommé manager du Bayern Munich en 1979, à l’âge de 27 ans, le chiffre d’affaires était de 12 millions de deutschmarks, soit six millions d’euros. Hoeness, manager du club jusqu’en 2009 puis président depuis cette date (hormis ses deux années de prison pour fraude fiscale), a fait en quarante ans du Bayern un géant du football mondial. Au 1er janvier dernier, selon le classement du cabinet Deloitte, le club bavarois était le quatrième en Europe en termes de chiffre d’affaires, le Real Madrid étant à l’époque en tête du classement avec, pour l’exercice précédent, 750,9 millions de revenus.

« Voilà, j’ai fini, merci », a lancé Uli #Hoeness à la fin de son discours d’adieu, salué par l’ovation des milliers de membres du club présents. Sous ses mandats de manager et de président, le club munichois a remporté 24 fois la Bundesliga, la coupe 14 fois, et la Ligue des champions deux fois, en 2001 et 2013. « Mais je ne voudrais pas dire que j’ai fait tout cela. C’est nous, nous tous qui l’avons accompli,» a lancé Hoeness.

Vendredi, le président de la Fifa Gianni Infantino a décrit Uli #Hoeness comme « une personnalité majeure du football allemand et un pionnier qui a développé le FC Bayern pour en faire un club mondialement respecté ».

Le Figaro


[Staff] Uli #Hoeneß  - Page 35 161421davidvillabyhatemdzd4d7pn9
Revenir en haut Aller en bas
David - Villa

David - Villa

Messages : 19842
Date d'inscription : 25/08/2010

[Staff] Uli #Hoeneß  - Page 35 Empty
MessageSujet: Re: [Staff] Uli #Hoeneß    [Staff] Uli #Hoeneß  - Page 35 EmptyDim 17 Nov - 15:13

Uli Hoeness, pour le Bayern et pour le pire

Après quarante ans de présidence, l'Allemand quitte la tête du club munichois qu'il a érigé en monument du foot mondial grâce à une gestion vertueuse.

L’homme le plus puissant du foot allemand passe la main. Après quarante ans de règne, Uli #Hoeness quitte vendredi la présidence du Bayern Munich, un monument du foot mondial. Mais, même retraité, il ne restera pas bien loin du centre de pouvoir. Personnage explosif, exubérant et charismatique («Je me fiche complètement de mon image !»), capable à la fois de colères homériques et de pleurer d’émotion, profondément humain mais impitoyable en affaires, ce fils d’un modeste charcutier a voué toute sa vie à une passion unique : son club.

«Maintenant que je n’ai plus de fonctions officielles, je vais repasser en mode attaquant», a déjà claironné celui qui avait déclaré, les larmes aux yeux, qu’il «servirait le club jusqu’à [son] dernier souffle», dans son dernier discours en 2014 avant d’être envoyé presque deux ans en prison pour fraude fiscale. «Chaque fois que j’entendrai ou lirai une attaque injuste contre le club, je le défendrai comme une poule défend ses poussins», ajoute, avec un sourire entendu, ce redoutable lutteur de 67 ans, qui n’a jamais donné l’impression, depuis des années, de retenir ses coups ou ses propos. En réalité, cet ancien attaquant du Bayern, champion du monde 1974 dans la «bande à Beckenbauer», conserve bien une fonction officielle, comme membre du conseil de surveillance, un organe de neuf personnes où il pourra toujours exercer son influence.

«Mâle alpha»

Vendredi soir, l’assemblée générale élira son successeur, l’ancien patron d’Adidas Herbert #Hainer. Evidemment adoubé par le «boss» qui, depuis des années, a placé des hommes à lui dans toutes les positions stratégiques, histoire de ne pas perdre trop vite le contrôle. Hasan #Salihamidzic, le directeur sportif ? Désigné et défendu bec et ongles par #Hoeness, qui s’est permis la semaine dernière de téléphoner en direct lors d’un talk-show télévisé pour fustiger les journalistes et consultants qui osaient critiquer son protégé.

Oliver #Kahn, l’ancien gardien de but programmé pour prendre la suite de Karl-Heinz #Rummenigge, l’autre homme fort du Bayern, au 1er janvier 2022 ? Un coup tactique de Hoeness, qui voit en lui le parfait futur président du directoire, le poste de cheville ouvrière dans la structure du Bayern. C’est lui aussi, d’ailleurs, qui avait choisi Niko #Kovac, l’entraîneur évincé le 3 novembre, et qui l’a soutenu à bout de bras lors des différentes crises de son mandat. Y compris contre #Rummenigge, avec qui les relations n’ont jamais été simples. Même si leur passion commune pour le club a permis à ces deux «mâles alpha» de cohabiter, et d’agir de concert pour le bien du grand Bayern.

«J’ai choisi pour l’avenir des gens en qui j’ai confiance […]. Si je n’étais pas totalement convaincu par #Hainer et #Kahn, je me serais représenté», a martelé #Hoeness voici quelques jours, sans faire mystère de son désir de voir «son» cap maintenu par la prochaine équipe dirigeante. Son cap ? Préserver le caractère «familial» du club, et son modèle économique quasiment unique à ce niveau : une croissance financée à 100% par les revenus propres, aucune dette, et le refus obstiné de laisser entrer au capital un mécène ou un investisseur tout puissant.

«Nelson Mandela du Bayern»

L’histoire commence en 1979, lorsque cet attaquant teigneux au regard d’acier voit sa carrière interrompue par une grave blessure. Bombardé manager à 27 ans, il transforme peu à peu le club traditionnel en entreprise florissante, important des Etats-Unis des idées de marketing sportif inconnues alors en Europe, fondées sur l’âpre négociation de droits télés et le développement des produits dérivés. En 2009, il succède à Franz #Beckenbauer à la présidence. En quatre décennies, il fait bondir le chiffre d’affaires de 12 millions de deutsche marks (6 millions d’euros) à 750 millions d’euros, dont 52 millions de bénéfices après impôts (exercice 2018-2019)! Sur la même période, les Bavarois remportent 58 titres, dont 24 Bundesliga et deux Ligues des champions (2001, 2013).

#Hoeness, que #Rummenigge avait un jour surnommé, avec humour, «le Nelson Mandela» du Bayern, n’aura commis qu’un seul faux pas mais de taille, dans ses affaires privées. En 2014, l’homme qui assurait «payer bêtement ses impôts comme tout le monde» et fustigeait les entrepreneurs s’établissant en Suisse, est jugé coupable d’une fraude fiscale de plusieurs millions d’euros. Il passe près de deux ans en prison de 2014 à 2016. Un choc pour le club et le pays tant ce conservateur bon teint incarnait la réussite et la vertu. Même Angela Merkel, qui s’affichait volontiers à ses côtés, s’était sentie obligée de réagir : «Beaucoup de gens sont maintenant déçus. Ses mérites sont inchangés. Mais une autre facette, triste, est venue s’ajouter à son image.» A son retour, Uli #Hoeness fut triomphalement réélu à la présidence du club, qu’il quitte aujourd’hui de son plein gré, auréolé en Bavière de l’image d’un génie bienfaisant.

Libération


[Staff] Uli #Hoeneß  - Page 35 161421davidvillabyhatemdzd4d7pn9
Revenir en haut Aller en bas
David - Villa

David - Villa

Messages : 19842
Date d'inscription : 25/08/2010

[Staff] Uli #Hoeneß  - Page 35 Empty
MessageSujet: Re: [Staff] Uli #Hoeneß    [Staff] Uli #Hoeneß  - Page 35 EmptyDim 17 Nov - 15:19

Franck Ribéry, invité surprise au pot de départ d'Uli Hoeness

Le joueur de la Fiorentina, qui a passé douze ans en Bavière, était présent vendredi pour l'ultime soirée du désormais ex-président du club.

Émotions fortes, larmes et applaudissements nourris : les derniers moments d'Uli #Hoeness en tant que président du Bayern Munich et de son conseil de surveillance ont valu le déplacement. Avec Franck #Ribéry comme invité surprise, l'ultime soirée de « Mister FC Bayern » au terme de quarante années au poste de dirigeant restera pour beaucoup inoubliable. Avec la présence du Français de la Fiorentina, considéré comme le joueur préféré du patron bavarois, lui qui aura été le seul joueur à venir lui rendre visite en prison (pour fraude fiscale entre juin 2014 et janvier 2016), la boucle est bouclée.

12 000 socios rassemblés

12 000 socios se sont rassemblés à la Olympiahalle qui jouxte le Stade Olympique, afin d'assister à l'Assemblée générale du club munichois. #Hoeness avait préparé ses adieux depuis plusieurs mois. Il a notamment défendu une énième fois Hasan #Salihamidzic, le directeur sportif qu'il a installé il y a deux ans et qui est critiqué pour son manque de réseaux et d'autorité, mais il s'est aussi gentiment moqué du discours un peu long de Karl-Heinz #Rummenigge, le président du conseil d'administration. #Hoeness a également confirmé Hans-Dieter #Flick comme entraîneur intérimaire au moins jusqu'à Noël.

« Je ne voulais rater cet ultime rendez-vous pour rien au monde. J'ai même ordonné à mon fils de m'accompagner pour qu'il s'en souvienne toute sa vie »

Au bout de trois heures, les supporters se sont éparpillés, souvent les yeux humides, à l'image de Klaus : « Uli qui s'en va, c'est une page de l'histoire du club qui se tourne. Sans lui, jamais le Bayern n'aurait dominé autant le foot allemand et joué un rôle aussi important en Coupe d'Europe. Je suis plutôt dubitatif quant à savoir s'il se portera aussi bien sans lui. Et voir Franck lui rendre hommage, c'était un moment magique. »

Abonné au Bayern depuis vingt-quatre ans, Éric, supporter français originaire de Sanary-sur-Mer (Var), avait inscrit ce 15 novembre en majuscules dans son agenda : « Je ne voulais rater cet ultime rendez-vous pour rien au monde. J'ai même ordonné à mon fils de m'accompagner pour qu'il s'en souvienne toute sa vie. »

lequipe.jpg


[Staff] Uli #Hoeneß  - Page 35 161421davidvillabyhatemdzd4d7pn9
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




[Staff] Uli #Hoeneß  - Page 35 Empty
MessageSujet: Re: [Staff] Uli #Hoeneß    [Staff] Uli #Hoeneß  - Page 35 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[Staff] Uli #Hoeneß
Revenir en haut 
Page 35 sur 35Aller à la page : Précédent  1 ... 19 ... 33, 34, 35

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
bayernforumfan-fr.com  :: FC Bayern München 1900 :: Les anciennes gloires du Bayern :: Les Présidents du Bayern-
Sauter vers: